Aquarelle et voyages

Aquarelle et voyages

Aventures avec le "Jeanne d'Arc"

24.04.08

 

Il  porte le nom d'une fière cavalière, héroïne de l'histoire de France pendant la guerre de cent ans qui battait la campagne par monts et par vaux, cherchant à faire dégager hors du pays l'occupant..
       Sur ce porte–hélicoptères au nom symbolique de « Jeanne d'Arc », j'ai battu les flots en effectuant des « campagnes » hors de France, parcourant au fil de l'eau 2 tours du monde avec un des fleurons de la marine nationale. La mission principale de la « Jeanne d'Arc » est d'apporter une expérience de terrain au profit des élèves officiers au cours de leur formation de 4 ans à l'école navale.

 

 

Des dimensions imposantes :182 m de long et 24m de large permettant d'embarquer outre une flotille d' hélicoptères et de ses « chiens jaunes » ( équipage lié au service aéronautique embarqué pendant la durée de la campagne ) plus de 600 personnes . A son bord pendant plus de 2 ans de juin 1968 à octobre 1970, foulant le sol de divers continents: Amériques du nord et du sud , Hawaï, Afrique, Indonésie, Chine, Japon, Territoires d'outre mer, Polynésie, j'ai eu le plaisir de découvrir la faune aquatique en liberté loin de tout aquarium géant et autres « marineland » à la mode: Raie Manta, requins de Polynésie, dauphins des Bermudes batifolant à la proue, poissons volants des tropiques, baleines de Terre neuve, tortues de mer de l'océan Indien, phoques du Chili. Accosté par chaloupes ou hélicoptères sur les terres les plus isolées comme l'île de Pâques, l'îlot de Clipperton au large de l'Amérique centrale, ou bien les plus polluées par des essais atomiques comme l'atoll de Mururoa en Polynésie.....En vrac sortis de mon vieux sac de marin toutes les escales effectuées sur les deux "campagnes"
Dakar,Pointe Noire, Abidjan, Durban(Afrique du sud), Diego-Suarez(Madagascar),Port Louis (Ile Maurice), Jakarta(Java),Hong-Kong, Tokyo,Kobé (Japon), Nouméa, Papeete, Bora-Bora (Polynésie), Honolulu (Hawaï), Los Angeles (Californie), Panama ,Valparaiso et Santiago (Chili) , Ile de Pâques, Balboa (Canal de Panama), Galveston (Texas), Curaçao (Antilles néerlandaises), Martinique, Guadeloupe, Les Saintes,Boston (Massachussets), Quebec, St Pierre et  Miquelon, Santa Cruz de Teneriffe (Canaries), Naples....   

  

        

 

Page extraite de mon carnet de voyages: "Mémoires d'un pompon rouge"

 

Bousculé et balloté dans les queues de cyclones ou les fortes tempêtes force 12 du golfe de Gascogne, bercé sur les mers d'huile sans rides du Pacifique incitant à faire la grasse matinée. Découvert les plus somptueux couchers de soleil sur les mers du monde entier, les magiques séances de cinéma en plein air sur une immense toile tendue sur le pont d'envol lors d'un mouillage dans le lagon paradisiaque de Bora-Bora en compagnie de nos invités les habitants de l'île.

 


 

 

La "Jeanne" Secouriste en tous genres 

 

 En 1998 et en 1999, la « Jeanne d'Arc » a participé à des opérations de sauvetage de populations victimes d'inondations en Amérique centrale et au Mozambique, et effectué à une mission de maintien de la paix en Haiti en 2003 et 2004.Cette année là suite aux effets dévastateurs du tsunami, elle a fourni un soutien humanitaire dans la province d'Aceh, en Indonésie.
         Le 10 février 2007, la navigatrice démâte au large des côtes australiennes : malgré l'épuisement, Maud Fontenoy décide de finir l'aventure. Elle ne fût plus une navigatrice solitaire et désemparée pendant deux jours grâce à l'assistance du porte-hélicoptère Jeanne d'Arc dérouté pour l'escorter pendant deux jours. Au matin du 14 mars 2007, Maud Fontenoy arrive au large de la Réunion sauvée !
        D'autres véliplanchistes égarés sur les flots, eurent aussi le bonheur de découvrir à leur côté la masse imposante de la « Jeanne » dans son armure grise, venue leur offrir à point nommé une autre « planche de salut » !
         Dernier évènement en date ce mois çi : L'assistance aux ex-otages membres d'équipage du voilier trois mâts le "Ponant" et la participation grace à la flotille d'hélicoptères à la poursuite en territoire Somalien et l'arrestation d'une partie des pirates ayant arraisonné le bateau de croisière de luxe dans ces espaces maritimes de l'océan Indien où ils écument les flots. 

 

 


 

 

              L'avenir du navire-école:

Apparemment il sera le premier et le dernier ! Lancé en 1964, le navire école militaire doit être désarmé à l'horizon 2010,2012, après un demi siècle de bons et loyaux services. Les campagnes d'application pour les officiers élèves se poursuivraient selon un projet civil, par la location pendant 6 mois d'un navire type ferry ! L'armateur assurant dans la foulée la mise à disposition d'un équipage civil réduit à une trentaine d'hommes.
Un horizon de restrictions budgétaires et souci d'économies, dans la perspective récente d'une déclaration relative à l'abandon du projet de mise en chantier d'un second porte-avions à propulsion nucléaire.
Après le souvenir des embruns salés de mes voyages avec la « Jeanne » , remonte un goût d'amer à la pensée de découvrir dans quelques années un tas de ferraille rouillant sur une plage des Indes au sable pollué et souillé par les multiples désossements des coques de navires . Une autre image de « Jeanne d'Arc » dépouillée de son armure et non pas vaincue par l'occupant, mais par les rigueurs d'un autre temps….

 

 

 

Page extraite de mon carnet de voyages: "Mémoires d'un pompon rouge"

 

AJOUT DU 07 MAI 2008

Une série de croquis, une page arrachée à un carnet de croquis pour relater l'ambiance à bord:Celle d'une ruche animée aux escales et en mer....

 



24/04/2008
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 89 autres membres